Simone Veil – d’une adolescence tragique à une brillante carrière politique

Simone Veil

Simone Veil – le parcours extraordinaire d’une fille qui vi une adolescence tragique mais qui arrive à construire une brillante carrière politique

 

Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs “Les femmes qui font l’histoire” du blog Prince.sse si je veux. Découvrez d’autres histoires inspirantes sur www.princessesijeveux.com 

 

Née le 13 juillet 1927 Simone Veil est la benjamine de la famille Jacob qui est donc une famille juive. Son père est architecte et sa mère une brillante bachelière, étudiante en chimie. Cependant elle devient mère au foyer afin d’élever ses enfants. La famille vit dans le sud de la France d’abord près de Carcassonne puis à Nice.

Pendant la seconde guerre mondiale Simone vit l’enfer de la déportation ou elle perd ses parents et son frère. Forte de caractère, elle arrive à non seulement surpasser cette période mais elle réussit à bâtir une brillante carrière politique. Elle est également reconnue comme l’icône de la lutte pour les droits des femmes. Simone réussi à mener de front une carrière internationale et sa vie  de famille.

Retour sur l’histoire de cette femme qui bouleverse l’histoire.

L’adolescente rescapée des camps

Le 3 septembre 1939 la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l’Allemagne et dès l’année suivante le régime de Vichy oblige les juifs à se déclarer aux autorités et leur interdit l’accès à de nombreux métiers. C’est à partir de ce moment que Simone Jacob, future Simone Veil, se fait appeler Jacquier. Mais le 30 mars 1944 alors qu’elle n’a que 16 ans, Simone se fait arrêter avec toute sa famille.

La jeune adolescente, sa mère et sa soeur sont envoyées à Auschwitz- Birkenau tandis que son père et son frère partent au camp de Tallinn, en Estonie. La descente aux enfers commence par des travaux forcés, notamment le déchargement des camions et le creusement de tranchées. Pourtant affaiblie et malade, Simone survie à la marche de la mort vers le camp de Bergen-Belsen pour ensuite travailler dans les cuisines. Sans doute, la marche de la mort était organisé par les SS pour dissimuler leurs prisonniers aux yeux des Alliés.

Pendant cette période extrêmement rude, Simone perd sa mère. Elle et sa soeur sont sauvées par l’arrivé des Alliés. De retour en France en mai 1945, la jeune femme décide de ne pas parler de cette période extrêmement difficile de déportation.

Femme, mère et politicienne

Une année plus tard Simone épouse Antoine Veil et donne naissance à trois garçons.

Suite à une licence en droit et une diplôme de l’Institut d’Etudes Politique de Paris, la mère de famille prend en charge les affaires judiciaires. Soutenue par son mari, Simone est la première femme secrétaire du Conseil Supérieur de la Magistrature. Ensuite, lorsque Valérie Giscard d’Estaing est président, elle décroche le poste de Ministre de la Santé et y reste sous le gouvernement de Jacques Chirac. En mai 1974, Simone Veil est chargée de présenter un projet de loi sur l’interruption volontaire de grossesse.

Simone Veil – icône de la lutte pour les droits de la femme 

Le 26 novembre 1974, Simone Veil prononce son discours historique devant une assemblée des hommes. C’est au coeur d’une grande agitation qu’elle entame la présentation du projet de loi dont elle s’on est occupée « Je le dis avec conviction: l’avortement doit rester l’ultime recours dans des situations sans issues. {…} Je voudrais tout d’abord vous faire partager une conviction de femme. Je m’excuse de le faire devant cette Assemblée presque exclusivement composée d’hommes : aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement. Il suffit d’écouter les femmes. C’est toujours un drame et cela restera toujours un drame. Nous ne pouvons plus fermer les yeux sur les 300 000 avortements qui, chaque année, mutilent des femmes de ce pays, qui bafouent nos lois et qui humilient et traumatisent celles qui y ont recours. »

C’est ainsi que la loi dépénalisant l’avortement entre en vigueur en 1975 pour une durée de cinq ans pour être ensuite reconduite sans limite de temps. D’ailleurs elle est également connue comme la « loi Veil ». 

Le discours cité, d’une durée de quarante minutes, bouleverse la société française et fait place à Simone Veil dans l’Histoire. 

Simone Veil – ouvre la voie sur des postes inaccessible aux femmes 

Mais sa carrière politique ne s’arrête pas là. Simone Veil est également connue pour être la première femme nommée ministre de l’État. Ensuite en 1979, elle devient la première femme à présider le parlement Européen. Ce qui est extraordinaire c’est quel travail pour la réconciliation avec l’Allemagne pendant trois ans. De 1993 à 1995 Simone Veil occupe le poste de ministre des affaires sociale. 

En 2007 Simone Veil dévoile aux côtés de Jacques Chirac, une plaque dédiée aux Juste sur laquelle en peut lire “bravant les risques encourus, ont incarné l’Honneur de la France, ses valeurs de Justice, de tolérance et d’Humanité.” 

En 2012, la femme politique reçoit les insignes de grand-croix de la Légion d’honneur remise par François Hollande. 

Simone Veil au Panthéon 

Après cet incroyable parcours Simone Veil s’éteint le 30 juin 2017 à l’âge de 89 ans. La France perd alors une des illustres figures de la politique. Après un hommage national présenté par Emanuel Macron, aux invalides, Simone Veil a été inhumée au Cimetière du Montparnasse aux côtés de son époux Antoine Veil. Lors de la cérémonie, le président de la République annonçait que les deux époux reposeront en paix au Panthéon. En effet, Simone et Antoine Veil sont transférés dans le « temple » de la République. C’était la volonté de Simone de rester près de celui qui a partagé sa vie pendant soixante-sept ans. 

Simone Veil est la cinquième femme à être enterrée dans la nécropole laïque des « grands hommes » aux quelle la France entière est reconnaissante. 

P.S. Un grand merci à Julianna pour ce sujet de réflexion. Un grand merci a toutes les femmes qui ont marqué l’histoire!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partagez cette article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    392
    Partages
  • 392
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.