Maison Eugène Delacroix. Défi: 30 jours 30 endroits touristiques # jour 10

Eugène Delacroix

Maison Eugène Delacroix : endroits touristiques à visiter avec un petit budget. 

Eugène LacroixLe romantisme: mouvement artistique.

Au début du XIXe siècle un nouveau mouvement artistique fait son apparition en France. En effet ce procédé pictural est avant tout une recherche plastique, libre, visant à parler à la sensibilité du spectateur. Par conséquences le mouvement s’oppose à l’esthétique dominante du néoclassicisme, dont les théories sont enseignées à l’académie de Beaux-Arts.

Mais le romantisme n’est pas seulement l’opposition au néoclassicisme, car il développe ses propres caractéristiques : l’individualisme, le sentimentalisme, le mysticisme

Ainsi Charles Baudelaire déclare : « le romantisme n’est précisément ni dans le choix des sujets ni dans la vérité exacte, mais dans la manière de sentir. Pour moi, le romantisme est l’expression la plus récente, la plus actuelle du beau. Qui dit romantisme, dit art moderne, c’est-à-dire intimité, spiritualité, couleur, aspiration vers l’infini, exprimés par tous les moyens que contiennent les arts ». Pour lui, Delacroix est « le dernier des Renaissants, le premier des modernes. »

Eugène Delacroix: l’artiste

Après la disparition précoce dès ses parents, Eugène Delacroix, s’inscrit à l’école nationale des beaux-arts dans l’atelier néoclassique de Pierre Guérin;

maison Eugène DelacroixLes premières œuvres de l’artiste respectent les règlesclassiques de son atelier ; il s’inspire de Raphaël et du Guerchin. Mais attiré par le mouvement et la couleur il se redirige vers les oeuvres de Michel-Ange, et surtout Petrus Paulus Rubens, qui deviendra son Dieu. Par contre, ses dessins sont plus libres que sa peinture, et s’inspirent des caricaturistes anglais.

Ses oeuvres se caractérisent par ces nuances de rouges et de verts et les thèmes de la barque oscillant sur l’eau nocturne et celui de la ville brûlant à l’horizon son suivant repris par l’artiste.

maison Eugène Delacroix À partir de 1834, Eugène se consacre à la décoration de palais et de résidences d’État, comme le Louvre (1849). Adolphe Thiers écrit dans le Constitutionnel : « Je ne crois pas m’y tromper, Monsieur Delacroix a reçu le génie. »

Par la suite il obtient un grand succès lors de la première Exposition universelle de Paris, avec “La Chasse aux lions” (1855)

Maison Eugène Delacroix

Maison Eugène Delacroix  Chargé de décorer l’église Saint-Sulpice, Delacroix s’installait au 6 rue de Fürstenberg le 28 décembre 1857. Une fois installé, Delacroix exprimera souvent dans son Journal et dans ses lettres son contentement : “monlogement est décidément charmant (…). Réveillé le lendemain en voyant le soleil le plus gracieux sur les maisons qui sont en face de ma fenêtre. La vue de mon petit jardin et l’aspect riant de mon atelier me causent toujours un sentiment de plaisir. ” (Journal, 28 décembre 1857).

Eugène Delacroix vécut dans cet appartement jusqu’à sa mort, le 13 août 1863.

Maison Eugène Delacroix Le musée national Eugène Delacroix est à la fois un lieu de mémoire et un lieu d’hommage à l’artiste.

La visite du musée comprend les trois pièces de l’appartement ouvert au public, salon, chambre du peintre et bibliothèque ainsi que l’atelier et le jardin. En outre, la distribution des lieux est toujours celle que connut Delacroix. Tandis que le mobilier a été dispersé suite au décès du peintre.

Les pièces sont décorées des oeuvres de l’artiste. Ainsi on y remarque les thèmes favoris de l’artiste : le sacré, l’orientalisme et le combat animalier.

Le décor de l’appartement est rehaussé par des vêtements et objets orientales.

Pour conclure, le musée national Eugène Delacroix est à la fois un lieu de mémoire et un lieu d’hommage à l’artiste.

Partagez cette article
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
    58
    Partages
  • 58
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *